Comment (bien) filmer en concert avec un smartphone

Filmer un concert avec son smartphone est devenu courant. PerigordRock vous donne une dizaine de conseils afin de réussir vos vidéos, surtout si vous comptez les diffuser.

1) Mettez votre smartphone horizontal (mode paysage). Vous aurez une vue globale de la scène sans être obligé de faire des mouvements de gauche à droite pour voir tous les musiciens. Sur une image VERTICALE, vous filmez un tiers du plafond et un tiers du sol, ce qui ne présente guère d’intérêt. De plus, en plein écran sur un ordinateur, une TV ou même un smartphone, une image VERTICALE n’occupe qu’un tiers et elle est complétée par 2/3 de bandes noires (photo ci-dessus). Il faut donc perdre l’habitude de filmer comme on téléphone !

2) Bougez le moins possible. Ca parait évident, mais on voit régulièrement des gens qui dansent en même temps qu’ils filment ! Tenir le téléphone à deux mains en plaçant les coudes contre le corps peut éviter de trop bouger. Tenir le téléphone à une main provoque de la fatigue, et donc des tremblements.

3) Evitez de zoomer. Le zoom de votre smartphone étant généralement numérique, la qualité sera dégradée, surtout dans des conditions de faible luminosité. N’oublions pas non plus que plus vous zoomerez, moins l’image sera stable si vous tenez le téléphone à la main.

4) Evitez le flash. A la distance où vous filmez, le petit flash intégré du smartphone ne vous apportera rien en vidéo, sinon que de décharger la batterie beaucoup plus vite.

5) Soignez le cadrage. Si vous avez le choix de l’emplacement, positionnez vous de manière à cadrer tous les musiciens sans avoir besoin de faire des mouvements.

6) Faites des essais et contrôlez votre son avant de diffuser. Certains smartphones (comme les iPhone) gèrent très bien le son, même à proximité des enceintes, mais d’autres ont une fâcheuse tendance à vite saturer. Diffuser un son médiocre ne servira pas les musiciens, ce sera même tout le contraire. Le son est au moins aussi important que l’image ; surtout en concert.

7) Ne faites pas de direct avec une réception 4G faible. C’est l’assurance d’avoir une image dégradée (pixelisée). Le streaming vidéo nécessitant du débit, inutile non plus d’espérer faire un direct en 3G.

8) Ajoutez le nom du groupe et le lieu. Pour un direct, ça peut être fait à postériori en modifiant la publication. Sans ces indications, une vidéo ne présente guère d’intérêt (pour le groupe, comme pour le spectateur) d’autant qu’elle risque d’être visionnée longtemps après le concert.

9) Privilégiez une vidéo enregistrée plutôt qu’un direct. A moins qu’un direct sur les réseaux sociaux soit pour vous une priorité absolue, mieux vaut enregistrer la vidéo pour la diffuser après. Ca vous laissera le temps de contrôler la qualité (image et son) mais aussi de choisir le morceau. Même avec un réseau de bonne qualité, n’oublions pas que le streaming du direct dégrade la qualité.

10) Trop de vidéo tue la vidéo ! N’espérez pas toucher plus de monde si vous multipliez les vidéos (directs ou pas) d’un même concert. Au delà de 2 vidéos, le spectateur se lasse et abandonne généralement la page sans partager ou pire, sans regarder. Une vidéo sur les réseaux sociaux doit avant tout être considérée comme une incitation à en découvrir plus, notamment en allant au prochain concert !

Bons concerts et bonnes vidéos,

Patrick

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*